Portraits d’adhérents


Portrait d’Alain Mazars – Une vie à imaginer l’agriculture autrement

A soixante ans, Alain Mazars déborde de projets, porté par sa réussite professionnelle et sa fierté légitime d’avoir pérennisé quatre emplois sur son exploitation de Camboulazet, sur le Ségala aveyronnais. Fromager reconnu, il transforme aujourd’hui sur place les 500 000 litres produits sur son exploitation. Et il croit dur comme fer à l’Association pour la Santé de la Terre et du Vivant, « super maillon entre les agriculteurs, les consommateurs et les Technologies Marcel Mézy.» Ils s’appellent le Cambou, l’Estourade, le Peïrou, le Cent Vallées, le Pavé Toulousain  et ils cohabitent avec bonheur sur les clayettes des chambres froides avec la […]


Portrait d’Eric Brunel – L’Association pour faire bouger les lignes

Eric Brunel, 47 ans, vit à plus 1260 mètres d’altitude, en totale harmonie avec son troupeau Aubrac. Épris de liberté, il ne supporte plus les carcans syndicaux ou politiques et compte beaucoup sur l’Association Pour la Santé de la Terre et du Vivant, pour faire avancer les choses. Eric Brunel en parlerait pendant des heures de son installation sur la ferme familiale au milieu des années 90. Le GAEC avec les parents, là-haut, à Fenestre, sur la commune de Saint-Paul-le Froid en Lozère, les moments de doute et ces nuits passées à pleurer dans l’étable au milieu de ses Aubrac […]


Portrait de Frédéric Bousquet – “Le sentiment de laisser mon empreinte”

Après s’être perdu dans l’épuisante et onéreuse course folle que génère souvent l’agriculture intensive, Frédéric Bousquet a repris son destin en main il y a dix ans et en novembre prochain, il arrêtera complètement les brebis laitières Bio pour ne faire que des cultures de ventes Bio également. Pour enfin, à 47 ans, avoir le temps de vivre. En cette fin d’année 2007, Frédéric Bousquet n’en peut plus. Il y a cru pourtant à cette agriculture intensive. La course à l’armement n’a pas connu de trêve chez cet éleveur qui va toujours au bout des choses. Il est passé à plus […]


Portrait de Lionel et Loïc Batisse – La belle philosophie de la ferme Batisse

La ferme Batisse à Vitrac (Puy de Dôme), c’est une saga familiale comme les aime l’Association pour la Santé de la Terre et du Vivant. Autonomie, volonté d’entreprendre, bien-être animal, abandon des intrants chimiques, Lionel, Loïc et Christiane, leur maman, ont tout compris. Quand ce jour-là, Lionel Batisse monte sur le plateau de son pick-up pour présenter son exploitation aux visiteurs présents, on sent toute la fierté d’un homme bien dans ses bottes, fier de parler de ce qu’il entreprend depuis des années au Gaec des Mas, à Vitrac dans le Puy de Dôme. Au premier rang dans l’assistance, sa […]


Portrait de Michelle Briallon – Une ambassadrice pleine de projets

Michelle Briallon a toujours eu la fibre environnementale. En fait, une nouvelle vie a commencé pour elle et son mari Robert il y a quatre ans, quand cerisiers, pommiers, poiriers et framboisiers de leur ferme familiale ont fait la connaissance des technologies Marcel Mézy.  Et aujourd’hui, elle est une éminente ambassadrice de l’Association pour la Santé de la Terre et du Vivant. Dans la salle du conseil communautaire de Mornant, petite ville du Rhône, en cette fin du mois d’avril, Michelle Briallon a l’œil partout. Deux ans déjà qu’elle s’est investie dans le développement de l’Association pour la Santé de […]