Les plantes bio-indicatrices – Le rumex


FICHE IDENTITÉ DU RUMEX

 

Nom latin : Rumex obtusifolius
Famille : Polygonacées
Type de végétation : vivace herbacée à racine pivotante
Feuillage : caduc
Période de floraison : juin à septembre

 

Description botanique

Le rumex, aussi appelée patience, est une plante vivace herbacée qui possède une racine pivotante. Haute de 50 cm à 1 m, le rumex possèdes des feuilles en forme de cœur, des fleurs groupées en verticilles et des fruits de forme pyramidale, possédant un grain d’amidon de couleur rouge pour attirer les fourmis.

Habitat naturel

Cette espère de rumex était au début du 20ème siècle très rare. Les modifications de l’état des sols dues à l’intensification des pratiques agricoles ont contribué à le rendre aujourd’hui très répandu en France.

Il se plaît dans les marécages, les tourbières et dans la vase bordant les mares et les étangs.

Indications sur l’état du sol

La présence de rumex signe une destruction du complexe argilo-humique du sol, associée à une libération de fer, de nitrites et d’aluminium. Il signe également un engorgement en matière organique et en eau pouvant aboutir à des hydromorphismes et des anaérobioses.
On le retrouve également dans les prairies ayant subi des tassements et des piétinements (surpâturages, élevage intensif).
Le rumex, grâce à sa racine pivotante, participe à l’amélioration de l’état du sol sur lequel il pousse. Il permet aussi d’absorber les éléments en excès (nitrites, métaux).  

Utilisations

  • Cuisine

Les feuilles et les jeunes pousses de rumex sont comestibles.
Certains rumex (Rumex acetosella et Rumex acetosa notamment), aussi appelés oseille, se consomment crues ou cuits sous forme de salades ou de soupes.

Riche en acide oxalique et ascorbique, le rumex possède la propriété de faire cailler le lait.

  • Santé

Les rumex sont riches en acide oxalique et contiennent également une quantité intéressante de vitamine C (acide ascorbique).
Ils peuvent être utilisés comme diurétiques, dépuratifs et toniques. Certains le recommandent également pour soigner les intoxications aux métaux lourds, au fer et aux nitrites.

Consommés en excès, du fait de la présence d’acide oxalique, ils peuvent provoquer maux de ventre, vomissements et calculs urinaires.

  • Jardin

Le rumex est rarement le bienvenu au jardin et il existe de nombreuses techniques pour en venir à bout.
L’une des options est l’arrachage des pieds, à réaliser impérativement avant l’apparition des graines. Une autre option plus durable est d’améliorer l’oxygénation et l’aération de son sol, par exemple avec l’apport d’un complexe de micro-organismes, qui vapermettre de mieux drainer les excès d’eau et d’augmenter la taille du complexe argilo-humique. En traitant la cause et non plus la conséquence, c’est la garantie d’un résultat plus durable et surtout d’une meilleure qualité de sol pour vos plantations.

Laissez un commentaire